Apprendre à gérer soi-même l'insulinothérapie

Catherine Goulet-Delorme, RN, CDE, Infirmière clinicienne, Éducatrice agréée en diabète, explique comment apprendre à gérer soi-même l'insulinothérapie.

Loading the player...

Catherine Goulet-Delorme, RN, CDE, Infirmière clinicienne, Éducatrice agréée en diabète, explique comment apprendre à gérer soi-même l'insulinothérapie.
170 Views
Share
Video transcript

Catherine Goulet-Delorme, RN, CDE, Infirmière clinicienne, Éducatrice agréée en diabète

Duree: 2:26

Quand on commence un traitement d’insuline, il faut savoir que la dose n’est pas encore bien ajustée. C’est pour cette raison qu’il faut débuter avec une très petite dose afin d’éviter les mauvaises surprises, afin que le taux de glycémie s’améliore lentement et que la personne se familiarise tranquillement avec l’utilisation de l’insuline. Très souvent on va suggérer une méthode pour que la personne puisse ajuster l’insuline elle-même à la maison, selon son taux de glycémie, Un professionnel de la santé peut aider à faire les ajustements nécessaires si la personne n’est pas à l’aise avec cette démarche. Un professionnel de la santé peut aussi commencer à ajuster la dose d’insuline avec vous, en vous expliquant comment faire pour obtenir la dose idéale. Il peut aussi vous montrer comment s’auto-ajuster cette dose. Donc, le professionnel vous expliquera comment et quand augmenter la dose. Si vous voyez votre professionnel de la santé, votre infirmière ou votre médecin une fois par semaine et que la glycémie reste élevée à chaque fois, il y des risques pour que cela soit long avant d’atteindre l’objectif. L’idéal est d’essayer de le faire soi-même et d’avoir des contacts ponctuels avec son équipe de santé pour trouver la meilleure façon d’ajuster le dosage soi-même.

Il est difficile de savoir combien de temps il vous faudra mettre avant d’atteindre la bonne dose d’insuline, parce que l’on ne connaît pas tout de suite la dose idéale. Au Canada, on utilise le protocole « Insight » qui propose d’augmenter d’une unité tous les jours, selon la glycémie du lendemain matin. Si on doit doubler l’insuline de départ, ceci ne veut pas dire que la dose ne soit pas adéquate, mais c’est parce qu’on ne connaît jamais d’avance la bonne dose qu’il faut prendre. Donc, il ne faut pas s’imaginer que l’insuline ne fonctionne pas.

Il est important de parler à son professionnel de la santé régulièrement surtout si vous avez des problèmes d’hypoglycémie, car à ce moment-là, il faudra peut-être diminuer de nouveau la dose d’insuline. On peut s’entendre avec avec le professionnel de la santé sur une dose maximale qui occasionnera automatiquement une rencontre avec celui-ci. Il existe aussi certains outils technologiques que l’on peut utiliser pour aider à atteindre la bonne dose d’insuline.

Commencer l’insuline est une étape importante qui n’est souvent pas la dernière, car on obtient rarement la dose adéquate du premier coup. Il faut donc savoir comment l’augmenter et quand l’arrêter, et connaître le taux de glycémie que l’on veut atteindre. Si vous avez des doutes ou des questions sur la meilleure méthode à prendre pour gérer votre insuline, parlez-en à votre professionnel de la santé, il vous guidera et vous recommandera certaines actions qui pourront vous aider.

Presenter: Ms. Catherine Goulet-Delorme, Nurse, Montreal, QC

Local Practitioners: Nurse

This content is for informational purposes only, and is not intended to be a substitute for professional medical advice, diagnosis or treatment. Always seek the advice of your physician or other qualified healthcare professional with any questions you may have regarding a medical condition.