Commencer l'insulinothérapie

Catherine Goulet-Delorme, RN, CDE, Infirmière clinicienne, Éducatrice agréée en diabète, parle de commencer l'insulinothérapie chez les patients diabétiques.

Loading the player...

Catherine Goulet-Delorme, RN, CDE, Infirmière clinicienne, Éducatrice agréée en diabète, parle de commencer l'insulinothérapie chez les patients diabétiques.
157 Views
Share
Video transcript

Catherine Goulet-Delorme, RN, CDE, Infirmière clinicienne, Éducatrice agréée en diabète

Duree: 2:29

L’insuline est un autre traitement pour le diabète. Avant de commencer l’insulinothérapie, on aura déjà pris un, deux ou trois médicaments par voie orale auparavant. Avec l’évolution du diabète on a désormais des solutions, quand les médicaments ne sont plus suffisants, le pancréas va cesser de produire de l’insuline et même si on essaie de le stimuler, si les réserves sont à secs, ou s’il ne fournit plus assez d’insuline, il faudra en chercher ailleurs. On va donc aller chercher de l’insuline à l’extérieure et l’ajouter avec la prise de médicament. Ce n’est pas un échec, on ajoute simplement une corde à notre arc. On commence l’insuline souvent avec une seule injection, une fois par jour, le soir ou le matin. Habituellement, on va continuer la médication prescrite car si on ajoute de l’insuline c’est que les médicaments oraux ne sont pas assez efficaces. L’équipe de soins va vous aider à déterminer et ajuster la dose qui vous convient comme si c’était un médicament oral.

Quand on commence le traitement par insuline généralement on n’obtient pas tout de suite la dose suffisante. On débute souvent par une dose plus faible pour faire descendre la glycémie graduellement et ne pas avoir de mauvaises surprises. On va ensuite augmenter celle-ci graduellement un jour à la fois ou une semaine à la fois. Votre équipe de soins pourra vous aider à faire l’ajustement d’insuline ou vous donner une méthode pour l’augmenter vous-même et vous expliquer le taux de glycémies à atteindre. Il est souvent difficile psychologiquement de commencer un traitement d’insuline. On peut simplement avoir peur de l’aiguille mais il ne faut pas s’en inquiéter car votre équipe de soins est là pour vous encourager et vous supporter. Ils peuvent aussi vous aider à ajuster la dose. Des outils sont aussi disponibles pour l’ajustement de la dose de façon électronique. Certains glucomètres peuvent, selon les résultats de la glycémie, suggérer une dose d’insuline soit le soir ou le lendemain matin.

Il faut retenir que commencer l’insuline n’est pas un échec mais seulement une autre corde que l’on ajoute à son arc, une autre façon d’atteindre les cibles de glycémie nécessaires, car ce qui importe dans le traitement du diabète, c’est d’avoir un bon contrôle de glycémie pour éviter les complications. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre infirmière, médecin, professionnel de la santé, si vous avez besoin de support pour ajuster votre insuline ou simplement pour partager vos inquiétudes, anxiétés et angoisses et pour vous faire rassurer.

Presenter: Ms. Catherine Goulet-Delorme, Nurse, Montreal, QC

Local Practitioners: Nurse

This content is for informational purposes only, and is not intended to be a substitute for professional medical advice, diagnosis or treatment. Always seek the advice of your physician or other qualified healthcare professional with any questions you may have regarding a medical condition.