Taking Control of Atrial Fibrillation Through Healthy Living

Nicole Gorman, MN-NP(F), CCN(C), Nurse Practitioner, discusses how patients diagnosed with atrial fibrillation can take control of their condition through healthy living, diet and exercise.

Loading the player...

Nicole Gorman, MN-NP(F), CCN(C), Nurse Practitioner, discusses how patients diagnosed with atrial fibrillation can take control of their condition through healthy living, diet and exercise.
3093 Views
Share
Video transcript

Featuring Nicole Gorman, MN-NP(F), CCN(C), Nurse Practitioner

Duration: 4 minutes, 20 seconds

Often people with atrial fibrillation want to know: can they lead a normal life and what does that entail? Is their life over, the way they know it? And really it’s actually the opposite, we encourage people to carry on with their usual activities. We want people to stay active and do the things that they enjoy. And the goals of management are to actually promote ongoing quality of life and symptom management.

People often ask: what does it mean to live well with atrial fibrillation? They have this new diagnosis, it’s very scary, they have these new symptoms, and really what it means is ensuring people are carrying on with lifestyle modifications that include diet, exercise, keeping a healthy weight, reducing things like alcohol, smoking cessation, all things that compound to influence other chronic conditions like high blood pressure or diabetes for example.

Which actually are causes for atrial fibrillation. Often atrial fibrillation is a symptom of other chronic conditions, so if we can keep those other chronic conditions under good control, then we can often keep the atrial fibrillation under good control with less episodes, better symptom management and less overall what we call atrial fibrillation burden. And so by modifying our lifestyle with good habits of dietary, exercising, and a good body weight, we can often keep these things under control.

Some people often underestimate the value of an exercise program, because they feel that maybe their exercise capacity is reduced, or they’re just out of shape, but actually it does take time to build this up. And there have been studies that have shown if people go through a boot camp with rigorous exercise, a strict diet with weight loss, that actually they had reduced burden of atrial fibrillation, reduced frequency of episodes, and they tolerated the symptoms when they did have episodes.

And it actually is something that they have control over, so often the atrial fibrillation, it’s being a new diagnosis for people. It’s their heart and it’s scary, and people feel vulnerable, and at a loss for control in some instances. They don’t like to take the medications that are offered to them, because it’s all new, and they have side effects sometimes and so they feel a loss of control.

But this is actually something where they do have a great deal of control and can take charge in a part of their life that actually really has good effects on managing their atrial fibrillation as proven now in studies. Even yoga has been proven to reduce the burden of atrial fibrillation, reduce heart rate and anxiety, which can all play a role in atrial fibrillation.

People with atrial fibrillation often want to know: when do I go to seek medical attention? And the reality – and the good news – about atrial fibrillation is it isn’t imminently life threatening, so it’s not going to cause the heart to stop or lead to a heart attack. But certainly people can feel very unwell with it.

If someone’s having an episode of atrial fibrillation and they’re feeling okay, they’re not overly unwell, it’s very safe to wait it out at home. If 12 to 24 hours have passed and symptoms are still ongoing, that would be the time to contact their health care provider for further direction.

If anyone is ever profoundly unwell with chest pain, shortness of breath, feeling like they’re going to faint, that’s definitely the time to be either calling 911 or going to seek medical attention, probably at their local emergency department.

Often people with atrial fibrillation feel a sense of loss of control because of the new diagnosis, medications that they’re not used to, symptoms that they’re not used to. But where they can gain control is with remembering that they actually have a great deal of influence on their condition by maintaining healthy lifestyle choices with diet, exercise and maintaining healthy body weight, reducing alcohol and smoking cessation.

So for any of those things if they need more assistance they can seek more information through their health care provider.

French Translation:

Avec Nicole Gorman, MN-NP (F), CCN (C), infirmière praticienne

Durée: 4 minutes, 20 secondes

Souvent, les personnes souffrant de fibrillation auriculaire veulent savoir: peuvent-elles mener une vie normale et qu'est-ce que cela implique? Est Leur la vie, la façon dont ils le savent? Et Vraiment C'est en fait le contraire, nous encourageons les gens à poursuivre leurs activités habituelles. Nous voulons que les gens restent actifs et fassent les choses qu'ils apprécient. Et les objectifs de la direction sont de effectivement promouvoir qualité de vie continue et gestion des symptômes.

Les gens se demandent souvent: qu'est-ce que cela signifie de bien vivre avec la fibrillation auriculaire? Ils ont ce nouveau diagnostic, c'est très effrayant, ils ont ces nouveaux symptômes, et vraiment ce que cela signifie est d'assurer les gens sont en train de faire avec des modifications de style de vie qui comprennent l'alimentation, l'exercice, garder un poids santé, réduire les choses comme l'alcool, le tabagisme cessation, toutes choses qui composent pour influencer d'autres conditions chroniques comme l'hypertension artérielle ou le diabète par exemple.

Qui sont en fait causes de la fibrillation auriculaire. Souvent la fibrillation auriculaire est un symptôme d'autres affections chroniques, donc si nous pouvons garder ces autres conditions chroniques sous un bon contrôle, alors nous pouvons souvent garder la fibrillation auriculaire sous un bon contrôle avec moins d'épisodes, une meilleure gestion des symptômes et moins globalement ce que nous appelons le fardeau de la fibrillation auriculaire. Et donc en modifiant notre mode de vie avec de bonnes habitudes alimentaires, l'exercice, et un bon poids corporel, nous pouvons souvent garder ces choses sous contrôle.

Certaines personnes sous-estiment souvent la valeur d'un programme d'exercice, parce qu'ils estiment que peut-être leur capacité d'exercice est réduite, ou ils sont juste hors de forme, mais en fait, il prend le temps de construire cette place. Et il ya eu des études qui ont montré si les gens passent par un camp de démarrage avec un exercice rigoureux, un régime strict avec la perte de poids, que en fait, ils avait réduit le fardeau de la fibrillation auriculaire, la fréquence réduite des épisodes, et ils ont toléré les symptômes quand ils ont eu des épisodes.

Et ça est en fait quelque chose qu'ils ont le contrôle, si souvent la fibrillation auriculaire, c'est être un nouveau diagnostic pour les gens. C'est leur cœur et c'est effrayant, et les gens se sentent vulnérables, et à une perte de contrôle dans certains cas. Ils n'aiment pas prendre les médicaments qui leur sont offerts, parce que c'est tout nouveau, et ils ont des effets secondaires parfois et ainsi ils se sentent une perte de contrôle.

Mais c'est en fait quelque chose où ils ont beaucoup de contrôle et peut prendre en charge dans une partie de leur vie qui a réellement vraiment de bons effets sur la gestion de leur fibrillation auriculaire comme prouvé maintenant dans Études. Même le yoga a été prouvé pour réduire le fardeau de la fibrillation auriculaire, réduire la fréquence cardiaque et l'anxiété, qui peuvent tous jouer un rôle dans la fibrillation auriculaire.

Les personnes souffrant de fibrillation auriculaire veulent souvent savoir: Quand dois-je aller chercher des soins médicaux? Et la réalité-et les bonnes nouvelles-sur la fibrillation auriculaire est qu'il n'est pas imminente la vie menaçante, donc il ne va pas causer le cœur d'arrêter ou de conduire à une crise cardiaque. Mais Certainement les gens peuvent se sentir très mal avec elle.

Si quelqu'un a un épisode de fibrillation auriculaire et qu'ils se sentent bien, ils ne sont pas trop mal, il est très sûr de l'attendre à la maison. Si 12 à 24 heures ont passé et les symptômes sont toujours en cours, ce serait le temps de communiquer avec leur fournisseur de soins de santé pour plus de directives.

Si quelqu'un est profondément mal à l'aise avec la douleur thoracique, essoufflement, se sentant comme ils vont s'évanouir, c'est certainement le temps d'être soit appeler 911 ou aller chercher des soins médicaux, probablement à leur service d'urgence locale.

Souvent, les personnes souffrant de fibrillation auriculaire se sentent un sentiment de perte de contrôle en raison du nouveau diagnostic, les médicaments qu'ils ne sont pas habitués, les symptômes qu'ils ne sont pas habitués. Mais où ils peuvent prendre le contrôle est de se rappeler qu'ils effectivement avoir beaucoup d'influence sur leur état en maintenant des choix sains de mode de vie avec l'alimentation, l'exercice et le maintien du poids corporel sain, réduisant l'alcool et le renoncement tabagique.

Donc, pour n'importe laquelle de ces choses si elles ont besoin de plus d'aide, ils peuvent demander plus d'information par le biais de leur fournisseur de soins de santé.

Presenter: Ms. Nicole Gorman, Nurse, Kelowna, BC

Local Practitioners: Nurse

This content is for informational purposes only, and is not intended to be a substitute for professional medical advice, diagnosis or treatment. Always seek the advice of your physician or other qualified healthcare professional with any questions you may have regarding a medical condition.