Clinique Chiropratique

Thermographie à l'infrarouge assisté par ordinateur.

1. Objectif
Déterminer l'état du système nerveux autonome.

2. Bénéfices
Ayant déterminé les régions compromises par les subluxations vertébrales, le traitement est plus précis.

3. Équipement
Le capteur à infra rouge qui fait parti du "insight subluxation station"

4. Procédure pour le test
L'examen débute avec un balayage (scan) le long de la colonne vertébrale avec les capteurs de la thermographie à l'infrarouge. Il est important de noter que ce test est tout à fait sans danger et sans douleur . Le capteur infrarouge est placé au niveau de la première vertèbre du sacrum puis est déplacé vers le cou, le long de la colonne vertébrale pour s'arrêter à la première vertèbre cervicale soit l'atlas.

Il est important de noter qu'il y a trois différents systèmes ou division du système nerveux. Le système central qui comprend entre autre le cerveau, est celui qui contrôle tout dans notre corps. Il y a aussi le système nerveux moteur périphérique qui contrôle la musculature. Et finalement nous avons le système nerveux autonome. Celui-ci contrôle tous les organes, les glandes et la température de la peau.

Fait intéressant à noter, ce test nous indique pas ou il y a de la douleur mais bien les endroits ou le système nerveux est irrité par les subluxations vertébrales. En effet lorsque la vertèbre ne bouge pas comme elle le devrait (subluxation vertébrale), il en résulte une irritation nerveuse qui cause une interférence au niveau de l'influx nerveux. Il se crée donc un réflexe au niveau de la subluxation vertébrale qui va causer une réaction vasculaire au niveau de la peau. Le résultat, un côté de la colonne vertébrale devient plus grand que l'autre. La thermographie sert à tester l'intégrité du système nerveux autonome. Comme pour ce test, il s'agit de ni plus ni moins de prendre la température de la peau, ce test peut être fait à tous. Les résultats sont étudiés et communiqués au patient lors du rapport d'observation.