Palpitations et tachycardies supraventriculaires: diagnostic et options de traitement

Dr Marc Dubuc, MD, FRCP, cardiologue-électrophysiologiste, parle de palpitations cardiaques et de tachycardie supraventriculaire (SVT) diagnostic et options de traitement.

Loading the player...

Dr Marc Dubuc, MD, FRCP, cardiologue-électrophysiologiste, parle de palpitations cardiaques et de tachycardie supraventriculaire (SVT) diagnostic et options de traitement.
137 Views
Share
Video transcript

Dr Marc Dubuc, MD, FRCP, cardiologue-électrophysiologiste - Institut de cardiologie de Montréal

Durée: 3:45

Les palpitations sont un symptôme que les gens ressentent lorsque le cœur est irrégulier ou trop rapide. Il peut être normal de ressentir que notre cœur est rapide lors d’un stress, ou d’un effort, mais il arrive qu’on ressente des palpitations qui commencent de façon subite et sans aucune raison et cela peut être anormal. Donc lorsque les palpitations surviennent, il faut les documenter car même si elles sont ressenties de la même façon, leurs causes peuvent être différentes.

Différents moyens sont disponibles pour les documenter. Quand on est sur place, il est possible de les documenter avec un électrocardiogramme mais comme celui-ci n’est pas toujours disponible pour diagnostiquer l’origine de palpitations, il est possible que votre médecin demande un examen, comme un séjour ambulatoire qu’on appelle un Holter, ou un examen avec d’autres formes de transmission comme par téléphone ou avec les nouvelles technologies comme les applications sur les téléphones mobiles. Ainsi, il est possible d’enregistrer votre rythme cardiaque et porter un diagnostic plus certain sur l’origine de ses palpitations. Certaines formes d

ventriculaires qui peuvent être détectées avec, ou sans donner de palpitations au patient. Le réconfort est souvent le meilleur traitement car les patients sont inquiets sur l’origine de ses arythmies. Si le cas est normal et bien documenté avec d’autres examens complémentaires demandés par le médecin, il s’agit alors d’une condition bénigne qui n’a pas de conséquence pour le patient.

La tachycardie supra ventriculaire, est une forme de palpitation souvent ressentie par le patient comme une sensation de palpitations rapides. À cause de l’impact sur la qualité de vie, le traitement peut passer par des médicaments mais prendre un médicament pour des épisodes de palpitations qui surviennent une, deux ou trois fois par année n’est pas toujours intéressant pour les patients jeunes et actifs. Les patients vont alors opter pour un traitement plus définitif qui s’appelle l’ablation par cathéter.

L’ablation par cathéter consiste à localiser l’endroit d’où provient l’arythmie et de procéder à l’ablation donc détruire la zone responsable de cette arythmie. Le taux de succès de cette intervention est de 90 à 95 % et le taux de complications est d’environ 1 à 2 %. L’ablation par cathéter est à une intervention fréquente dans les centres de cardiologie et consiste à insérer des cathéters au niveau de l’aine, de les amener jusqu’au niveau des cavités cardiaques où l’on procède à la localisation selon le type d’arythmie. Donc on localise où se trouve le problème d’arythmie et on peut brûler le site. Ceci est fait en général avec une hospitalisation d’un jour au moins. Parfois on renvoie le patient à la fin de la journée lorsque que la procédure se déroule tôt dans la journée sinon le patient est congédié de l’hôpital le lendemain de l’intervention.

Si vous avez des questions supplémentaires concernant la tachycardie supra moléculaire ou l’ablation par cathéter, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre cardiologue.

Presenter: Dr. Marc Dubuc, Cardiologist, Montreal, QC

Local Practitioners: Cardiologist

This content is for informational purposes only, and is not intended to be a substitute for professional medical advice, diagnosis or treatment. Always seek the advice of your physician or other qualified healthcare professional with any questions you may have regarding a medical condition.